Le B.A. BA des CEM

Les ondes sont invisibles, pas leurs effets !

En géobiologie il convient de s’assurer, avant tout, de bénéficier d’un environnement respectueux de notre santé. Les rayonnements électromagnétiques en font partie. Ceci est vrai pour les lieux dans lesquels nous séjournons (habitat, étude, travail) mais surtout cela concerne nos lieux de repos. En effet, c’est la période où nous sommes le plus sensible aux agressions externes. Une attention toute particulière devra être portée dans nos cabinets de soins. C’est assez surprenant de voir les précautions prises pour la désinfection, l’orientation et la disposition des meubles, de la qualité de l’encens et des HE et le peu de précautions concernant les CEM !

Faut-il avoir peur des ondes ? Faut-il rejeter le modernisme ?  Pour ceux qui ont participé aux DTI la peur est normale, dès lors qu’elle a pour origine l’inconnu et avec comme seules sources d’information, souvent subjectives, celles en provenance des tenants (les pro-ondes, avec à la tête des industriels cherchant à vendre de nouveaux gadgets connectés et les afficionados du tout connecté, hypnotisés par des écrans 4K en 4’’½) et celles des consommateurs réfractaires (par manque d’information ou par doute pathologique, c’est selon…) Deux camps s’affrontant comme souvent dès lors que le profit prime sur la santé et que les Fake et No Fake garnissent les pages Facebook. Alors, il ne s’agit pas de choisir un camp (et si c’est déjà fait, remettez donc en cause tout ce que vous n’auriez pas pu vérifier par vous-même) mais bel et bien de mettre (comme toujours) de la lumière dans ce qui est réellement. Et pour une fois, nous avons des moyens techniques et scientifiques pour y arriver.

Alors nous réaliserons qu’il est tout à fait possible de vivre avec le progrès et la technologie sans pour autant en subir leurs effets néfastes. C’est cette démarche que je vous propose de vérifier lors de cette formation. N’oubliez pas que ce n’est qu’une fois ces pollutions maîtrisées que nous pourrons sortir pendules et baguettes pour un diagnostic sensitif, les appareils « scientifiques » n’existant pas encore… continuons d’affiner notre ressenti dans un environnement salubre !

L’objectif de cet Atelier est de donner toutes les informations nécessaires pour comprendre ce que sont les ondes et ainsi d’être à même d’apprécier, de réduire ou de supprimer les pollutions CEM dans les meilleures conditions financières possibles pour vous-mêmes ou pour vos Clients. Pour cela nous aurons à effectuer des mesures[1] objectives des CEM sur des sites réels. Vous serez à même d’interpréter les indications de simples appareils de détections de champs (ESI 23 et ESI 24) ainsi que lire les indications des mesureurs de champs (Gigahertz, Emfield, …) L’ensemble des solutions de coupure des circuits, interrupteurs automatiques de courant, prises commandées, câbles et rallonges blindés ainsi que des cordons de mise à la terre sont mis à disposition durant le stage. Vous serez en mesure de choisir la meilleure solution pour la protection (coupure, éloignement, blindage). Une grande variété de protection par blindage est également proposée au titre des solutions lorsque la coupure ou l’éloignement n’est pas possible : film pour vitrage, peintures anti-ondes, voiles et tissus pourront être testés dans les configurations réelles.

Après avoir effectué le diagnostic sur site, vous établirez un rapport comportant les préconisations et les conseils éminemment pratiques à partir de corrections réellement testées.

Une partie théorique est cependant nécessaire dans laquelle nous aborderons des notions d’électricité et d’ondes électromagnétiques, hautes et basses fréquences. Nous évoquerons les risques pour la santé et les différentes normes existantes concernant les seuils admissibles. Vous repartirez avec une documentation complète comprenant une procédure de diagnostic précise sur laquelle vous pourrez vous appuyer en toute confiance durant vos futurs diagnostics + une base de données de produits de protections efficaces et une synthèse claire sur les valeurs-seuils de protection + un spectre des fréquences simplifié + un inventaire des sources de pollution tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’habitat.

[1] Si si… j’ai bien dit ‘mesures’… avec des appareils scientifiques, bien entendu  !

Intervenant :

Jean-Claude SCHMITZ,

Conseiller en environnement électromagnétique
Informations, diagnostics, conseils, solutions pour réduire les pollutions CEM